Du sportif débutant au sportif expérimenté, avoir une alimentation saine au quotidien est la clé qui vous permettra d’obtenir des résultats mais surtout de vous sentir bien dans vos baskets. Alliée à une bonne hygiène de vie, à une bonne qualité de sommeil et à des entraînements réguliers, certains principes de base vous permettront d’adopter une alimentation équilibrée, sans être pour autant un expert en diététique.

Varier les plaisirs

Contrairement aux idées reçues, avoir une alimentation en adéquation avec son sport n’est pas forcément synonyme de privations, voire d’interdictions. Certains adeptes opteront pour de lourds calculs journaliers en termes de calories, cependant, l’important reste de manger à sa faim, en variant son alimentation, mais sans excès. Tout sportif doit bien garder à l’esprit que les deux exigences principales en termes de nutritions sont : apporter le carburant nécessaire à l’effort produit par l’organisme et apporter tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci comme les protéines, les lipides, les vitamines ou encore les minéraux.

Les aliments « miracles » n’existent pas. Cependant, dans le cadre d’un régime ou d’une perte de poids afin de retrouver son poids de forme juste avant une échéance sportive, certains aliments, comme les légumes ou encore le thé vert, sont de véritables brûleurs de graisse naturels qui aideront votre organisme à effectuer un travail de sèche.

Perte de poids

Dans le cas bien particulier d’un régime, il ne faut pas perdre de vue que l’alimentation doit rester un plaisir, pourvu qu’elle soit variée et en quantité raisonnable. Malgré tout, les aliments pouvant être répertoriées en différents groupes en fonction de leurs caractéristiques, la consommation de certains d’entre eux doit être limitée.

Par exemple :

Fruits et légumes (fibres et vitamines) Au moins 5 fois par jour, en variant les plaisirs : crus, cuits, frais, congelés, natures, cuisinés…
Viandes, poissons et œufs (protéines) 1 à 2 fois par jour, en quantité inférieure à celle de l’accompagnement et sans gras
Céréales, pain, légumes secs et pommes de terre (sucres lents) 2 fois par jour et en fonction de l’appétit, si possible avec des céréales complètes comme le riz complet
Produits laitiers (calcium et protéines) 3 fois par jour en privilégiant les produits les moins salés et les moins gras comme l’emmental
Eau A volonté et de manière illimité pour aider le corps à brûler les graisses, pendant et hors des repas

De manière générale, éviter les produits sucrés comme les sodas ou les glaces, ne consommez pas d’alcools au-delà de deux verres de vin et demi-bière par jour, ni de matières grasses ajoutées comme la crème. Il vous faudra également limiter la quantité de sel, par exemple dans votre eau salée pour la cuisson des pâtes ou avec les biscuits apéritifs.

Selon Optigura.fr, si vous souhaitez réellement perdre du poids de manière efficace, c’est un ensemble de comportements qu’il faudra adopter. Le fait d’apporter une attention particulière à son alimentation ne suffira malheureusement pas pour obtenir des résultats rapides et visibles, à la hauteur de vos attentes. Et si vous sentez que votre organisme a besoin d’un petit coup de pouce, n’hésitez pas à faire appel à des brûleurs de graisse en complément afin d’aider votre corps à se lancer dans un processus de sèche.

Un bon équilibre alimentaire

De manière générale, il vous faudra faire en sorte de consommer des aliments que votre corps pourra transformer en énergie selon les quantités approximatives suivantes :

  • 55% de glucides
  • 35% de lipides
  • 15% de protéines

Cette répartition permettra à tout sportif d’avoir les apports nutritionnels nécessaires à la pratique d’un sport au quotidien. Si vous planifiez un effort physique intense type randonnée en montagne, semi-marathon ou plus, ski de fond, plus de 3h de vélo de route ou effort long qui puisera dans vos réserves, n’hésitez pas à consommer un peu plus de sucres lents 48 heures avant cette échéance. Des produits comme le riz ou les pâtes vous permettront d’avoir les ressources nécessaires pour produire cet effort sur du long terme.

En somme, l’alimentation du sportif n’est pas très éloignée de l’alimentation que tout être humain devrait tendre à adopter au quotidien puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une alimentation équilibrée et saine pour l’organisme.

À lire aussi : Comment adapter son alimentation en fonction de son sport