Un dos douloureux au réveil et nous accusons parfois notre matelas. Même s’il n’est certainement pas l’unique responsable, il peut, dans une certaine mesure, contribuer à notre mal-être. Pour autant, une technologie dernier cri comme le matelas en latex ou en mousse à mémoire de forme peut-elle signer la fin de nos douleurs nocturnes ? Un bref aperçu de leurs propriétés va nous aider à le comprendre.

Entre le dur et le mou : prenez position !

Avant de savoir si le matelas en latex (voir ici) préservera mieux notre dos qu’un modèle en mousse à mémoire de forme, posons-nous d’abord la question e savoir quel matelas adopter à la base. Plutôt dur ou plutôt mou ? Et si ce n’était pas le seul critère ?

Commençons par laisser les idées préconçues au placard.  On a longtemps cru que dormir « à la dure » sur un couchage ferme, voir une planche de bois, était bon pour le dos. On sait aujourd’hui qu’il s’agit de procédés d’un autre âge ! En dormant sur une planche, des points de compression se créent aux endroits douloureux, gênant ainsi la circulation du sang. Il en résulte au réveil douleurs et courbatures de toutes sortes, accompagnées d’une impression de repos au final, pas très réparateur !

Pour résorber les douleurs articulaires, telles les rhumatismes ou certaines douleurs dorsales, un matelas en latex ou en mousse à mémoire de forme est plus indiqué. Le latex présente une remarquable élasticité pour bien envelopper le corps et répartir équitablement le poids du dormeur. Les points de pression sont soulagés et la colonne vertébrale bien maintenue. Les matelas en latex ont l’avantage sur ceux en mousse à mémoire de forme d’être plus aérés et dynamiques. Ils resteront plus fais, évacuant mieux la transpiration et n’enfermant pas le dormeur dans ses mouvements. Si vous souffrez de douleurs dans le bas du dos, privilégiez le matelas en latex sur la mousse à mémoire de forme, pour vous retourner plus facilement.

Ces deux technologies donnent de bons résultats cependant pour les dos sensibles. Notez bien qu’à l’instar du couchage trop dur, le matelas trop mou nuira à votre dos. Les parties les plus lourdes du corps s’y enfonceront pour déséquilibrer la colonne vertébrale et provoquer les maux de dos.

À lire aussi : Comment avoir un sommeil réparateur

Matelas en latex ou à ressorts : quelques points à vérifier

Plusieurs technologies se distinguent pour offrir une meilleure ergonomie à notre dos. Le matelas en latex est champion de l’élasticité, la mousse à mémoire de forme favorise la relaxation et les systèmes à ressorts restent les valeurs sûres du maintien.

Outre la technologie, d’autres détails contribuent au confort des dos fragiles la nuit. La dureté du matelas doit s’ajuster à la corpulence, selon le gabarit du dormeur. On observe aussi des corpulences différentes dans les couples qui dorment ensemble. Les douleurs ne sont pas rares dès lors que l’indépendance de couchage est mauvaise. Pour parer à ce problème, un matelas en latex ou à ressorts ensachés est une bonne solution. Ces matelas permettent à l’un ou l‘autre des partenaires de se retourner, sans que l’autre ne ressente la moindre secousse.

Enfin, il est important de rappeler un dernier détail : un matelas qui est en train de rendre l’âme peut aggraver des maux de dos. Les constituants usés n’assureront plus un bon maintien, notamment sur les points de pression douloureux. Quant au ressort qui expire, c’est le cauchemar assuré pour les dos fragilisés !

Dernier conseil pour veiller à la bonne santé de votre dos la nuit : n’oubliez pas le sommier ! Avec le matelas, ils forment le duo qui assure le confort et le maintien de la colonne vertébrale. Un sommier usé diminue considérablement les performances d’un bon matelas, car il ne joue plus son rôle d’amortisseur.

Questions literie :