Autrefois réservé aux fans de bodybuilding et d’haltérophilie, la musculation s’est aujourd’hui démocratisée grâce à l’envolée des salles de sport avec des abonnements aux tarifs attractifs. Les français pratiquent de plus en plus la musculation chez eux en suivant les nombreuses « fitgirl » ou « fitboy » sur les réseaux sociaux.

La pratique d’un sport au quotidien est essentielle pour la santé. Les consommateurs l’ont bien compris, chaque jour les salles de sport comptent plus d’un nouveau membre. Avec l’essor du web, les passionnés de musculation ont pu transmettre aux néophytes toutes leurs connaissances à travers les réseaux sociaux. Grâce à ces personnalités médiatiques, la musculation est devenue un sport tendance révélant toutes les facettes du corps humain. Ce phénomène ne touche pas que les adultes, les jeunes s’y intéressent également. Quel impact cela peut avoir chez les jeunes ? Quels sont les pratiques les plus courantes ? Doit-on suivre un régime alimentaire ? Nous avons fait le point sur la musculation !

Définition et principe de la musculation

La musculation ou le renforcement musculaire est une pratique sportive permettant d’accroître la masse musculaire. Pour cela, il faut pratiquer de multiples séries d’exercices précis avec ou sans objets prévus à cet effet. La musculation permet de cibler un ou plusieurs muscles en même temps. C’est un sport complet qui entraine une augmentation de la masse musculaire, améliore l’endurance et renforce toutes les articulations ainsi que le système cardiovasculaire. Vous l’aurez compris, la musculation est à la fois une source de bien-être pour la santé et de beauté pour le physique.

Les impacts sur un corps en pleine croissance

Les bienfaits

La pratique de ce sport à un jeune âge est très controversée sur la toile. Il existe de nombreuses idées reçues par rapport à la musculation et la croissance des enfants. Entre 7 et 11 ans, il faut prévoir un entrainement adapté avec des exercices simplifiés sans poids ni machines. Un adolescent quant à lui peut pratiquer un renforcement musculaire en étant correctement encadré. Une pratique de la musculation guidée par un professionnel avec des séances adaptées n’aura aucun impact sur la croissance de l’enfant.

Ce sport permet aux jeunes de développer leurs muscles, d’augmenter leurs forces physiques et mentales tout en limitant les risques d’obésité. Au-delà des bienfaits corporels, la musculation permet aux jeunes de se former sur l’autodiscipline et le dépassement de soi. Cela renforce la concentration et les fonctions cérébrales des adolescents.

Les impacts indirects

Tout comme les sports collectifs tels que le football ou le rugby, la pratique de la musculation à trop forte intensité peut avoir un impact sur le corps des jeunes. Des efforts trop importants peuvent entrainer une fracture de la plaque de croissance épiphysaire (.pdf) chez un enfant, un adulte ayant la même blessure aura simplement une déchirure des ligaments. Il peut y avoir des conséquences sur la croissance de l’enfant suivie d’une guérison longue et douloureuse.

Cependant, il n’existe à ce jour aucune étude démontrant que la musculation est la cause directe de la fracture. Les blessures graves ainsi que les effets néfastes qui en découlent durant la séance de musculation proviennent en grande partie d’un encadrement négligeable et des objectifs non-réalisables.

L’objectif de commencer la musculation

En activité sportive principale

Que ce soit à l’adolescence ou à l’âge adulte, la pratique de la musculation répond totalement aux attentes que l’on peut avoir sur le sport. Si certains ne pensent qu’à obtenir des gros muscles, d’autres voient le renforcement musculaire comme un sport complet. Cela leur permet à la fois d’obtenir un corps ferme, de renforcer les muscles pour éviter le mal de dos, de corriger les mauvaises postures, mais aussi de favoriser la circulation du sang et la fonction cardiaque.

En complément d’un autre sport

Si vous n’êtes pas convaincus de laisser votre enfant pratiquer la musculation comme sport principal, il est également possible de travailler le renforcement musculaire en complément d’un autre sport. Les adultes comme les jeunes peuvent même cibler le muscle dont ils ont le plus besoin pour améliorer leurs performances. Il est conseillé d’adapter ce type de musculation en diminuant l’intensité par rapport à une vraie séance.

Alimentation et prise de produits

Les régimes alimentaires

La musculation s’accompagne la plus part du temps par une alimentation équilibrée et adaptée à la dépense énergétique. Pour plus de résultats, il est recommandé de suivre des régimes alimentaires spécifiques pour les sportifs. Parmi les plus courants on retrouve : le régime sans gluten, le régime flexitarien synonyme de repas sains sans pour autant arrêter la viande, le régime paléo reprend les habitudes de nos ancêtres durant la période paléolithique et le régime cétogène qui consiste à supprimer toutes traces de glucides dans le corps.

Les compléments alimentaires et dérivés

Les produits légaux

Pour prendre de la masse musculaire rapidement, il est possible de combiner un régime alimentaire sportif et des produits légaux en complément. L’utilisation de ces supplémentations dépendra de vos objectifs. Si vous souhaitez augmenter vos performances, la whey ou whey protéine est une alliée pour une prise de masse rapide. C’est la protéine en poudre qui stimule le plus la prise de muscle. Vous pouvez aussi vous tourner vers les BCAA acides aminés qui renforcent la construction musculaire.

Les produits interdits

La prise de supplémentations est totalement légale en France, à ne pas confondre avec les stéroïdes anabolisants utilisés par certains sportifs dans le but d’obtenir encore plus de résultats. Les hormones stéroïdiennes sont interdites en France, il est évidement toujours possible de s’en procurer sur internet mais cela reste illégal. Ces produits peuvent représenter un véritable danger pour la santé, surtout si vous ne connaissez pas les doses à respecter. Le principal risque est l’infertilité chez les hommes.

Où faire de la musculation

En salle de sport

Pour les adolescents, il est préférable de faire les entrainements en salle de musculation. C’est un lieu encadré par des professionnels qui pourront ainsi guider et superviser les séances des jeunes. Pour les adultes à la recherche d’encadrement et de simplicité, la salle de sport est le lieu idéal. Vous pouvez bénéficier de conseils mais aussi disposer de la multitude de machines et poids.

Chez soi

Faire de la musculation chez soi, c’est également possible ! L’entrainement est moins intensif qu’en salle de sport si vous n’êtes pas bien équipés. Si vous souhaitez obtenir les mêmes résultats, vous devez investir dans un minimum de matériel. La musculation chez soi implique un non-encadrement lors de vos exercices, c’est un risque à prendre en compte.

En extérieur

Tout droit venu de Californie, le street workout consiste à pratiquer la musculation en extérieur. Il n’est pas indispensable d’être en salle de sport ou d’avoir des haltères chez soi pour faire de la musculation, vous pouvez aussi vous entrainer en extérieur. En France, il existe de plus en plus de parc dit « sportif » avec des agrès libres d’accès au public. Vous pouvez ainsi faire votre sport en profitant du cadre en extérieur.

Conclusion

Nous vous conseillons tout de même d’attendre l’âge adolescent pour pouvoir inclure des haltères et machines à l’entrainement afin d’éviter une trop forte intensité de l’exercice pouvant entrainer une blessure qui sera plus importante chez l’enfant par rapport à l’adulte.

Recevez nos dossiers exclusifs