L’obésité est un excès de masse qui présente des troubles pour la santé et réduit l’espérance de vie d’un individu. Comme toutes les maladies chroniques, il est très difficile de l’enrayer et la prévention reste le meilleur outil à l’heure actuelle pour éviter son développement.

De nombreux facteurs causent l’obésité comme la génétique, une mauvaise nutrition, les facteurs environnementaux ou encore un déséquilibre entre les apports énergétiques et leurs dépenses qui aboutit à un stockage des réserves dans le tissu graisseux. Ce stockage peut d’ailleurs s’inflammer et présenter de nombreuses complications.

À lire aussi : Comment se maintenir en forme toute l’année

Qu’en est-il dans le monde ?

Le problème de l’obésité touche à l’heure actuelle la quasi-totalité de la planète. Selon l’OMS, pas moins de 35% des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou sont en surpoids. Finalement, ce sont 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde qui sont touchés et ce chiffre ne va pas en s’améliorant car dans 10 ans, il devrait atteindre les 3,3 milliards d’individus.

A noter que l’obésité est à l’heure actuelle le 5ème facteur de risque de décès dans le monde et cause plus de 2,8 millions de victimes chaque année. En effet, l’obésité est à l’origine de nombreuses maladies cardiovasculaires et diabètes.

Qu’en est-il en France ?

Dans notre pays, ce sont environ 6,5 millions de personnes qui sont concernées par des problèmes de surpoids et d’obésité, soit 15% de la population adulte française en 2012. D’ailleurs, ce chiffre est en constante augmentation car seuls 8.5% d’individus étaient concernés en 1997 et 6% en 1980. Pourquoi cette augmentation croissante ? Elle peut s’expliquer en grande partie par les modifications de l’alimentation, comme la taille des portions par personne, l’évolution des prix dans l’alimentation qui rend plus accessible certains produits gras ou sucrés et également la réduction de l’activité physique au quotidien, à l’instar de certaines activités comme la télévision ou les jeux vidéo.

Comment savoir si je suis concerné ?

Pour connaître votre situation individuelle, il vous faut calculer votre IMC, Indice de Masse Corporelle. Il définit la corpulence d’une personne et correspond au poids (en kg) divisé par le carré de la taille (en cm), soit IMC en kg/m2. Avec ce résultat, la situation de surpoids est définie comme supérieure à 25 et la situation d’obésité supérieure à 30.

Selon la classification de l’OMS, avec un IMC de moins de 16,5, il y a dénutrition, entre 16,5 et 18,5 il y a maigreur, entre 18,5 et 25 vous êtes dans la valeur de référence, entre 25 et 30 vous êtes donc en surpoids et au-delà de 30 vous souffrez d’obésité à différents niveaux : entre 30 et 35 il y obésité modérée, entre 35 et 40 il y a obésité sévère et au-delà de 40 il y a obésité massive. A noter que ces chiffres ont été établis grâce à une moyenne : 1m75 et 77 kg pour les hommes, 1m63 et 63 kg pour les femmes, entre 18 et 65 ans.

Découvrir notre dossier sur la perte de poids