Selon une enquête établie lors de la Journée Mondiale de l’Audition, 3,7 millions de français auraient des acouphènes fréquents et 12,3 millions souffriraient d’acouphènes ponctuels, et pourtant, ce phénomène auditif reste très peu connu.

Cette sensation de gêne auditive interne à l’organisme n’est perceptible que par le sujet qui en souffre et demeure inaudible par son entourage. D’intensité variable en fonction de l’état de santé et de fatigue de l’individu, ces acouphènes peuvent se traduire par des bourdonnements dans les oreilles, des sifflements ou des tintements sonores qui peuvent retentir dans les deux oreilles ou bien dans une seule. Enfin, ils peuvent être permanents, intermittents ou temporaires. Dès lors, comment supporter un quotidien pollué au niveau sonore et retrouver un bon niveau de qualité de vie lorsque l’on souffre d’acouphènes ?

À lire aussi : Quels solutions pour les problèmes d’audition ?

Des solutions médicales

Si l’origine des acouphènes reste très obscure et les causes très variées, les facteurs les plus fréquents restent les troubles de l’audition, un traumatisme crânien antérieur ou encore une forte exposition au bruit comme c’est le cas du célèbre chanteur et musicien Phil Collins qui doit dorénavant limiter son nombre de concerts et porter une protection sous peine de perdre totalement ses facultés auditives.

Dans 25% des cas, les acouphènes sont intolérables et la meilleure solution existante est l’appareil auditif. De toutes formes et de toutes tailles, avec des degrés d’intensité variables, cet appareil s’intégrera parfaitement à la morphologie de votre oreille et rétablira vos aptitudes sonores afin que votre quotidien redevienne un plaisir. Bien souvent, ces prothèses sont innovantes, modernes et très discrètes, de couleur peau, afin de se fondre parfaitement dans votre oreille et de ne pas dénaturer votre apparence physique. La technologie de pointe en matière d’appareils auditifs se met au service de votre qualité de vie pour que votre quotidien redevienne un plaisir. Ces prothèses, à défaut de pouvoir guérir les acouphènes, représentent une véritable chance de retrouver une vie sereine et apaisée en réduisant considérablement les risques d’insomnies.

Un remboursement partiel possible

D’ailleurs, ces appareils auditifs sont plutôt bien remboursés. Si les prix peuvent paraître inaccessibles au premier abord, il faut savoir que grâce à une feuille de soin délivrée par un audioprothésiste, il est possible d’obtenir un remboursement forfaitaire par votre Sécurité Sociale, variable en fonction de l’âge du patient (jusqu’à 60%). Celle-ci prendra aussi en charge une partie des frais liés aux accessoires de votre prothèse auditive comme les piles ou les embouts par exemple. Enfin, certaines Couvertures Maladies peuvent également apporter un complément en termes de remboursement.

Prévenir contre les acouphènes

Les causes des acouphènes restent difficiles à établir : il s’agirait pour la majorité des cas d’une tentative du cerveau pour compenser une perte d’audition. Celui-ci augmenterait son activité, ce qui pourrait créer des douleurs et des sons, souvent intolérables qui conduisent à une forte détérioration de la vie quotidienne, de la concentration et du sommeil. A l’heure actuelle, aucun traitement curatif de fond n’existe et les seules solutions compensatrices et alternatives pour tenter de les atténuer ou de les masquer sont : les prothèses auditives, les médicaments comme les vasodilatateurs, la chirurgie, la thérapie physique ou l’enrichissement de l’environnement sonore afin d’éviter les silences.

Afin de prévenir et de limiter les causes d’acouphènes, certaines réglementations ont été mises en place pour limiter le volume sonore dans les lieux publics à 105 dB en France (contre 90 dB en Belgique) et dans les écouteurs à 100 dB. Individuellement, il est possible de prévenir les acouphènes avec une certaine vigilance au quotidien : en utilisant des bouchons d’oreilles en mousse par exemple lorsque l’on utilise un appareil au volume sonore conséquent, comme une disqueuse, surtout si cette utilisation est répétée et dans un lieu clos.

Le saviez-vous ? : La sophrologie peut aider le corps à atténuer les acouphènes. En savoir plus dans cet article !

Si l’appareil auditif reste la meilleure solution à l’heure actuelle, il faut bien avouer que la législation est souvent bafouée et que le seuil de décibels n’est pas souvent respecté dans les lieux publics comme les concerts ou les discothèques. D’autre part, la recherche n’en est qu’à ses premiers balbutiements afin de mettre en évidence les causes profondes des acouphènes et de trouver une véritable solution curative et médicale pour les patients qui en souffrent au quotidien.