Le sport est incontestablement bon pour la santé, mais quand est-t-il du sport pratiqué à haute intensité ? Il semblerait que l’activité physique prononcée ne fasse pas seulement diminuer la graisse, il existe une corrélation entre les efforts intenses du sport et la perte de libido chez les hommes.

Pratiquer un sport plusieurs fois par jour permet de rester en bonne santé. Le sport est un réducteur de stress grâce à la libération d’endorphines produites durant l’activité physique appelées aussi hormones du bonheur. C’est également un bon moyen de perdre du poids facilement grâce à un entraînement adapté suivi d’un régime alimentaire. Cependant malgré tous ces bienfaits, la pratique sportive trop intensive entraîne un épuisement de l’organisme masculin.

C’est le constat d’une étude menée par des chercheurs en Caroline du Nord (USA), ces derniers ont interrogés plusieurs hommes pratiquant le sport 3 fois par jour de façon intensif. Les questions principales tournaient autour des exercices physiques quotidiens mais aussi sur leurs habitudes sexuelles. Les résultats sont sans appels plus l’homme pratique le sport de façon intensif, plus sa libido est en baisse. Les experts expliquent qu’il faut atteindre un certain seuil pour puiser dans la réserve de testostérone de l’homme et diminuer le désir sexuel.

Une baisse de la testostérone

La testostérone est une hormone beaucoup plus présente chez l’homme, elle contribue au bien-être de l’individu. Lorsqu’un homme sécrète de la testostérone cela se passe au niveau des testicules. Cette hormone est la principale responsable du bon fonctionnement sexuel de l’homme. Lors d’une activité sportive à un niveau modéré, la testostérone va favoriser la prise de masse musculaire et améliore notamment les performances du sportif.

A contrario, une surcharge des exercices physiques peut entraîner des effets inverses et impacter sur la libido de l’homme. En effet, la testostérone est aussi reconnue pour être l’hormone de l’effort, pratiquer un sport de façon excessive implique tout naturellement une baisse de testostérone. Les sportifs de haut niveau sont parfois exposés à une perte de puissance, le corps est fatigué et le taux de testostérone est bas comme l’explique le site ma-libido.fr.

À lire aussi : À quel âge peut-on commencer la musculation sans risques

Le fonctionnement des réactions chimiques sur le corps

Dans certains milieux où l’on pratique le sport à haute intensité tel que le culturisme, les sportifs n’hésitent pas à prendre des stéroïdes anabolisants dans le but d’augmenter leur performance et d’accroître la masse musculaire. Cela représente un apport extérieur de testostérone non-naturelle ayant pour conséquence la mise en repos des testicules de l’homme. Un des effets secondaires de la prise de stéroïdes anabolisants est avant tout la perte de libido entraînant une impuissance chez l’homme.

Un sportif pratiquant un sport de façon intensif fera chuter son taux de testostérone, surtout s’il accompagne son régime alimentaire sportif avec des produits dopants pour améliorer obtenir des résultats sur ses performances et augmenter la taille de ses muscles plus rapidement. La testostérone artificielle peut présenter des risques pour le corps, ces produits anabolisants ne sont pas légales en France.

Pratiquer une activité légère et modérée

Même si l’étude démontre les côtés négatifs du sport sur le fonctionnement sexuel de l’homme, cela n’implique pas pour autant de renoncer au sport totalement. Bien entendu, le sport a aussi des effets positifs sur le corps. L’activité physique reste un véritable facteur essentiel pour rester en bonne santé. À une fréquence modérée il permet à l’homme d’être plus endurant, de préserver sa libido et de garder la ligne. Sur le plan moral, c’est aussi un bon moyen de favoriser le dépassement de soi. Lorsque l’on pratique des exercices physiques, on libère des endorphines qui donnent une sensation de bien-être et de bonheur. Les sportifs ont une meilleure estime d’eux grâce au sport favorisant la hausse de la libido.

Les hommes pratiquant le sport à forte intensité ont plus de risque d’avoir une libido en baisse. Contrairement aux hommes qui ont une activité physique modérée et légère, ils ont un niveau de testostérones beaucoup plus élevé. En général, le sport n’impacte pas sur la vie sexuelle de l’homme si ce dernier reste raisonnable sur l’intensité de ses entraînements. En outre, les individus souffrent plus de la sédentarité que de l’abus d’activité physique.

Recevez nos dossiers exclusifs