Avec un tarif moyen de 2000€  par mois, les maisons de retraites aussi communément appelées EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendants) ne sont malheureusement pas à la portée de tous les seniors. Il existe d’autres moyens moins onéreux qui peuvent aussi correspondre aux attentes de certains seniors.

Lorsque vous sentez que vous perdez complètement votre autonomie, il faut réagir et trouver une nouvelle solution. Le moyen le plus connu est la maison de retraite mais c’est aussi l’une des alternatives la plus coûteuse. On estime aujourd’hui plus de 80% des seniors qui souhaitent vieillir à leur domicile. Pour rappel, les EHPAD sont destinés aux personnes âgées de plus de 60 ans qui ont une véritable perte d’autonomie dont la vie à domicile peut devenir dangereuse.

À lire  : Comment choisir entre maison de retraite et EHPAD

Avec une diminution constante des aides du gouvernement  dans le secteur de la santé et de la perte d’autonomie, combiné à cela une baisse du personnel et un surcoût des établissements pour personnes âgées, il n’est plus question pour les seniors de finir leur vie paisiblement comme autrefois. Vivre dans un EHPAD est-ce la seule solution pour les seniors ? La réponse est « non » ! Heureusement aujourd’hui il existe de nombreuses alternatives pour éviter que les personnes âgées se ruinent tous les mois. Ils peuvent revenir au système de la colocation entre seniors, faire appel à l’accueil familiale ou bien la téléassistance pour ceux dont le maintien à domicile est encore envisageable.

À lire aussi : Les points clés pour bien choisir sa maison de retraite

Retour à la colocation !

C’est le même concept que la colocation étudiante, les seniors peuvent partager un loyer et des charges tous ensemble en vivant dans la même maison ou le même appartement. Cela permet aux seniors de pouvoir s’entraider au quotidien pour ceux qui ont le plus de perte d’autonomie. C’est une solution pour les petits budgets qui permet de réaliser de nombreuses économies par mois par rapport à une chambre multiple en maison de retraite. Cela permet aussi aux personnes âgées de ne plus souffrir de l’isolement. Les colocations peuvent être compliquées que ce soit pour les étudiants que pour les seniors, c’est pourquoi nous vous encourageons à bien choisir vos futurs colocataires en prenant soin de sélectionner des personnes qui s’accordent et aiment vivre en communauté. Une fois que vous avez trouvé votre groupe, vous pouvez vous mettre à la recherche d’un endroit proche de toutes commodités mais aussi d’un espace santé.

Le service de la téléassistance

C’est une solution qui rencontre de plus en plus de succès auprès des seniors, l’utilisation du service de la téléassistance. Il faut tout de même noter que ce dispositif ne peut être mis en place que chez les personnes âgées autonomes à leur domicile. La téléassistance permet aux seniors d’améliorer leur quotidien, mais également de veiller sur la sécurité de leur domicile. Les personnes âgées sont équipées d’un boîtier de téléassistance qu’ils doivent porter autour du poignet ou autour du cou, cela reste à portée de main pour que ces derniers puissent déclencher à tout moment le signal aux opérateurs en appuyant tout simplement sur un bouton. Un opérateur contact les seniors à travers le boitier pour connaître son état, si il n’obtient aucune réponse en retour les secours et les proches sont immédiatement alertés.

L’accueil familial

Les seniors peuvent envisager une autre solution, l’accueil familial. C’est un concept mis en place par le gouvernement et surveillé par le Conseil Général, permettant aux personnes âgées de les éloigner de l’isolement. C’est un dispositif entre le maintien à domicile et le logement en maison de retraite, un senior autonome ou dépendant est placé dans une famille agréée qui reçoit en contrepartie une pension. Les familles doivent mettre à disposition des seniors accueillies chez eux une chambre individuelle confortable. Ils ne peuvent pas recevoir plus de 3 personnes, les seniors participent à la vie de famille. En outre, la famille aide les personnes âgées au quotidien surtout s’ils sont en perte totale d’autonomie.

À lire aussi : La réalité de la vie en résidence pour seniors