Dans les magazines liés à la santé ou encore à travers des spots télévisés, la prévention est de plus en plus intense. Elle concerne tous les domaines et notamment la Sécurité routière, l’alimentation ou le tabac. Si certains pensent qu’elle est inutile, il suffit de partager un chiffre pour comprendre son intérêt.

Quelques comportements à adopter dès maintenant

Tout au long de l’année, des associations se mobilisent notamment pour vous prévenir des dangers encourus que ce soit avec une conduite dangereuse, sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants (notamment chez les jeunes), la consommation de tabac… Tous les comportements sont ainsi épluchés sous toutes les coutures, car il serait possible d’éviter cette mort qui frappe de plein fouet les familles qui sont contraintes d’adresser des remerciements décès. Pour que l’espérance de vie soit améliorée, il suffirait de supprimer l’alcool, les cigarettes ainsi que les aliments gras, ceux riches en sucre…

Une prévention indispensable pour atteindre cette statistique

Les Français ne sont pas assez formés notamment par rapport à leur santé, car les multiples informations partagées sur la toile sont complexes à comprendre. Dans ce cas de figure, il est difficile de trier le vrai du faux, d’où l’intérêt de miser sur cette prévention particulièrement importante. Des chercheurs ont réalisé une étude (en anglais) très intéressante puisque les résultats montrent qu’il serait possible d’éviter 37 millions de décès dans le monde d’ici 2025. Cela est envisageable grâce à cette prévention que ce soit pour les maladies respiratoires, les cancers ou encore les problèmes cardiaques. Il ne faut donc pas négliger l’impact de ces spots publicitaires ou de ces encarts susceptibles d’envahir les pages Web.

Crédit image : Thelancet.com

Certains facteurs sont particulièrement importants

Ce sont les scientifiques de l’Imperial College de Londres qui sont à l’origine de cette découverte. Ils estiment que six facteurs de risque doivent être au cœur de toutes les attentions :

Ce sont donc les domaines les plus importants qui doivent retenir votre attention, car il suffirait de réduire de 30 % la consommation de sel contre 10 % pour l’alcool pour constater une nette diminution de certaines maladies.