Obésité : causes, prévention, traitement

L’obésité et le surpoids, indiqués par l’IMC, s’accroissent au niveau mondial pourtant ils peuvent se présenter comme des énormes dangers pour la santé. D’où l’intérêt de consulter aussitôt.

Causes

L’obésité et le surpoids se traduisent par l’excès des tissus adipeux constitués de graisses dans le corps. Ils peuvent être repérés à travers l’indice de masse corporelle ou IMC. Lorsque l’IMC est situé entre 25 et 30, on parle de surpoids tandis que lorsqu’elle est égale ou excède 30, il s’agit d’une obésité. Les raisons qui engendrent ce problème de poids peuvent être diverses mais dans tous les cas, l’obésité requière un traitement immédiat pour éviter de provoquer des effets néfastes à la santé et favoriser l’apparition de maladie. Ces causes peuvent varier d’une personne à une autre mais on peut citer :

  • les mauvaises habitudes alimentaires : en effet, la façon de s’alimenter est le premier facteur qui peut avoir des conséquences négatives sur la santé. Une alimentation déséquilibrée et la consommation abusive d’aliments riches en calories, des aliments riches en gras, en sucre et en sel et surtout en grande quantité qui fait prendre du poids rapidement. Et sans s’en rendre compte, la personne peut très vite dépasser son poids idéal. Les produits industriels favorisent aussi le gain de poids d’où l’intérêt de limiter leur consommation.
  • la prédisposition génétique soit une obésité héréditaire. Les risques d’être atteint d’obésité ne sont pas minimes dans le cas où un membre de votre famille a déjà été victime de cette maladie.
  • le manque de pratique d’exercices physiques ou carrément l’absence. Lorsque vous mangez trop mais que vous êtes trop passif, les graisses vont évidemment s’accumuler petit à petit jusqu’à ce que vous deveniez obèse. L’activité physique est recommandée à tous pour maintenir une bonne santé.
  • le manque de sommeil. Il peut également conduire à une obésité selon une étude car la leptine diminue tandis que la ghréline, l’hormone stimulant l’appétit augmente.
  • la dépression et le stress peuvent également pousser une personne vers une consommation excessive de nourriture pour trouver du réconfort.
  • les traitements médicamenteux peuvent aussi avoir des conséquences sur l’appétit. Certains médicaments augmentent l’envie de manger.

Symptômes

Les signes de l’obésité peuvent être variés mais ils sont surtout liés au retentissement de la maladie sur l’organisme et peuvent  présenter les symptômes de différents troubles d’autres maladies. Il n’existe pas des symptômes particuliers indiquant l’obésité.

Principalement, l’essoufflement est fréquemment présent chez un patient obèse, il pourra également s’agir de troubles respiratoires tels que les apnées du sommeil ou une maladie pulmonaire chronique. Mais des douleurs rhumatologiques et une affection articulaire comme l’arthrose peuvent aussi apparaître à cause de l’obésité. Le sang aux jambes aura du mal à circuler normalement et la pression artérielle aura tendance à s’élever et il en sera de même pour le taux de cholestérol. Le diabète peut apparaitre au fil du temps.

Des examens et des analyses complémentaires peuvent être effectués pour confirmer la maladie. Ces derniers vont permettre de faire une étude sur le retentissement métabolique de l’obésité. Une fois la maladie détectée, les professionnels se chargeront de vous prescrire le traitement adéquat à votre cas.

Prévention

La dégradation de l’obésité faute de traitement à temps peut engendrer de graves risques pour la santé. En effet l’obésité peut favoriser l’apparition de différentes maladies et les signes qui apparaissent peuvent s’aggraver. Des risques de maladies cardiovasculaires seront importants, l’espérance de vie va réduire, le diabète, l’hypertension, le cancer du côlon ou du sein pourront atteindre le patient qui souffre d’obésité. Mais l’obésité peut également engendrer des problèmes psychosociaux car la personne obèse va avoir du mal à s’accepter comme elle est. Un risque de dépression peut survenir à cause de la discrimination et le manque d’estime de soi. Mais comment alors prévenir l’obésité ? Quelles bonnes habitudes adopter pour éviter le surpoids ? Comment maintenir le poids idéal pour éviter le surpoids ou l’obésité ?

La meilleure façon de s’alimenter

La clé de la bonne santé repose sur la façon de s’alimenter. Manger bien équilibré et sain en privilégiant les fruits, légumes et une hydratation suffisante vous garantira une bonne santé. Veillez à ne pas consommer excessivement des aliments caloriques et limitez les produits industriels. Grignoter entre les repas favorise le gain de poids donc évitez-le.

La pratique d’une activité physique régulière

Une fois que vous avez le poids idéal, il sera de mise de le maintenir en pratiquant des activités physiques régulières. Sachez que même la marche peut contribuer à votre bonne santé. Faire du sport va vous permettre de brûler les calories en trop et garder la forme.

Un sommeil suffisant

Le manque de sommeil peut inciter une personne à manger davantage pour combler la baisse d’énergie. Pour éviter de prendre du poids en voulant manger pendant la nuit, pensez plutôt à trouver des astuces efficaces pour bien dormir. 5 heures de sommeil ne suffisent pas pour une bonne santé.

Éviter de se faire envahir par le stress

Une personne stressée va avoir tendance à se consoler avec la nourriture. Pour éviter cela, gérer au mieux votre stress. Allez faire du sport au lieu de vous goinfrer. Mieux vaut vous occuper au lieu de vous réconforter en mangeant excessivement.

Traitements

Même si cela reste une tâche fastidieuse nécessitant volonté, persévérance et courage de la part du patient, il est possible de traiter l’obésité de différentes manières. Mais comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir. Le traitement de l’obésité doit être accompagné d’un suivi médical régulier. En général, il va s’agir de traitement hygiéno-diététique, mais des interventions chirurgicales peuvent également être indispensables dans certains cas.

Médicamenteux

Le traitement médicamenteux aura pour principal but de limiter l’appétit du patient atteint d’obésité. Les médicaments peuvent agir de différentes manières, certains seront prescrits pour réduire l’absorption des graisses, tandis que d’autres vont donner une sensation de satiété rapide en gonflant l’estomac. Mais dans certains cas, des plantes naturelles peuvent également compléter le traitement pour l’élimination rénale. Auparavant, les professionnels utilisaient les coupes-faim, les diurétiques ou les thyroïdes mais cela n’est plus valable aujourd’hui pour le traitement de l’obésité à cause des effets secondaires qui peuvent mener à la mort. Il est à noter qu’aucun médicament ne peut guérir seul l’obésité, les médicaments ne peuvent agir seuls et sont prescrits uniquement pour favoriser la perte de poids.

Régimes

Comme il a déjà été annoncé, l’obésité est fréquemment due à une alimentation déséquilibrée, une mauvaise habitude alimentaire et un excès de consommation d’aliments trop gras et trop calorique. De ce fait, même si les professionnels prescrivent des médicaments, sans l’effort du patient à vouloir adopter une alimentation saine et équilibrée, le traitement ne servira à rien. Il existe des hôpitaux spécialisés en diététique pour suivre des cures et des régimes adaptés. Cependant, il est à noter que même si le but est de perdre du poids rapidement, en général il est toujours obligatoire de compléter les besoins caloriques suffisants au patient pour lui fournir de l’énergie.

À part l’alimentation saine et équilibrée, la pratique d’activité physique qui va favoriser l’amaigrissement progressif sera également de mise.

Interventions chirurgicale

Des interventions chirurgicales s’avèrent nécessaires pour traiter l’obésité chez certains patients, notamment les personnes adultes ayant un IMC supérieur ou égal à 40 donc une obésité massive ou un patient atteint d’une obésité sévère avec un IMC supérieur ou égal à 35.

Il existe deux types de chirurgies pour traiter l’obésité, notamment :

  • les chirurgies restrictives qui sont effectuées pour réduire le volume de l’estomac par le biais d’un anneau gastrique ou d’une suture. Ce traitement se fait avec un avis positif d’un chirurgien, d’un endocrinologue ou d’un psychiatre
  • les chirurgies restrictives et malabsorbatives réduisant à la fois le volume de l’estomac tout en limitant l’assimilation des aliments par l’organisme.
  • la liposuccion ou la plastie abdominale seront pratiquées pour une surcharge pondérale très localisée et seulement suite à une stabilisation du poids en suivant un mode d’alimentation idéal.

Autres

Une fois les médicaments pris, la chirurgie effectuée, la personne atteinte d’obésité n’est pas hors risque. Ce qui fait que cette dernière devra faire tout son possible pour maintenir ce poids obtenu après traitement pour éviter une rechute. Avec une alimentation équilibrée et une activité physique sans oublier de consulter un professionnel pour le suivi médical, la personne pourra retrouver une vie normale. Cependant, côté psychique, il sera indispensable de suivre des thérapies avec un psychologue pour retrouver la confiance en soi et son estime.

L’obésité est donc une maladie à ne pas prendre à la légère. Les patients atteints de maladie ne se rendent souvent pas compte de la gravité de cette dernière à temps. Pourtant, plus vous attendez de traiter et changer vos habitudes alimentaires, plus les maladies peuvent apparaitre au fil du temps. Si vous êtes exposé à des risques d’obésité ou que vous avez des personnes atteintes dans la famille, mieux vaut prendre les précautions nécessaires pour éviter la maladie.