Avec l’âge qui avance, les séniors peuvent rencontrer des difficultés à entendre tout simplement parce que la perte auditive est principalement due au vieillissement des cellules de l’oreille. Mais les différents facteurs durant la jeunesse comme la musique trop forte, les concerts et les milieux bruyants en sont également la cause. Or, les troubles auditifs conduisent en général les séniors vers l’isolement. Mais comment alors éviter cet isolement à cause des problèmes d’audition ?

L’impact d’une mauvaise audition sur les personnes âgées

À partir de la cinquantaine, la perte d’audition commence à se faire sentir. On rencontre des difficultés à assimiler les conversations dans un milieu bruyant, on demande plusieurs fois à nos interlocuteurs de répéter à plusieurs reprises et on a tendance à mettre la radio ou la télévision à un volume très élevé. Lorsque ces premiers signes apparaissent, il devient indispensable de consulter pour pouvoir suivre un traitement adapté afin de ne pas aggraver le degré de surdité. Mais lorsque le problème d’audition est négligé ou n’a pas été dépisté à temps, il peut avoir de nombreux impacts négatifs sur la santé générale des personnes âgées.

  • D’après une étude effectuée par des experts, les personnes âgées atteintes de troubles d’audition risquent à 30% de plus d’être hospitalisés et 57% de plonger dans la dépression et se faire envahir par le stress.
  • La perte auditive va également avoir des conséquences sur la mémoire des séniors d’après des scientifiques américains. En effet, les capacités cognitives peuvent se dégrader jusqu’à 43% chez les personnes malentendantes par rapport aux personnes qui n’ont aucun problème d’audition. Cela s’explique par le fait que le cortex auditif qui se charge de traiter les impressions sensorielles du système auditif rejoint directement les régions du cerveau responsables de l’apprentissage et de la mémorisation.
  • Les troubles auditives peuvent également engendrer des problèmes psychiques, physiques et sociaux des personnes âgées. Ce qui les mène souvent vers l’isolement social de peur qu’ils se fassent rejeter. Avoir des difficultés auditives est une situation difficile à vivre pour les séniors. Le bien-être physique et mental des séniors baisse donc à cause de ces impacts.

L’isolement d’un sénior peut engendrer des troubles bien plus graves

Lorsque les séniors sont victimes de troubles d’audition, les risques de dépression sont très élevés. En effet, ils auront du mal à se sentir à leur aise à cause de leur difficulté à entendre et comprendre leur interlocuteur. Ces derniers se retiendront à faire répéter les phrases à leurs interlocuteurs et préfèrent donc se replier sur eux-mêmes. C’est donc à ce moment que la déficience auditive peut mener les séniors à l’isolement social. D’après une étude, une capacité auditive réduite de 10 décibels chez un sénior augmente le risque d’isolement social de 52%. Les troubles peuvent donc s’aggraver lorsque les personnes âgées commencent à s’isoler.

À lire aussi : Un monte escalier réduit la perte d’autonomie des seniors

Les solutions pour retrouver de l’audition (prothèses opérations…)

La surdité même légère n’est donc pas à négliger. C’est pourquoi il faut à tout prix diagnostiquer les pertes auditives dès les premiers signes afin d’éviter qu’elles ne se dégradent. Adoptez les quelques bonnes pratiques pour préserver son audition comme :

  • limiter le volume de la musique pour ne pas endommager vos oreilles,
  • bien choisir le matériel d’écoute, notamment en privilégiant un casque plutôt que des écouteurs,
  • limiter la durée de l’écoute pour éviter les effets néfastes à vos oreilles,
  • protéger les oreilles lorsque vous nagez pour éviter les otites,
  • s’alimenter correctement pour éviter le vieillissement cellulaire ;
  • pratiquer une activité physique régulière pour préserver les vaisseaux de vos oreilles.

Lorsque le degré de surdité est trop important, il est vivement conseillé de choisir un appareil adapté parmi les différentes prothèses auditives proposées par les spécialistes. Il existe différents modèles d’appareils auditifs qui amélioreront votre qualité d’écoute et éviteront que les troubles ne s’aggravent.

Les trois grandes familles de prothèses auditives :

  • les contours d’oreilles
  • les intra auriculaires
  • les micros contours.

Un appareil se choisit sur mesure en fonction de la gravité de la perte auditive. Il est donc recommandé de consulter un audioprothésiste qui déterminera la prothèse qui convient à vos besoins pour la correction de votre écoute et vos caractéristiques physiologiques.

Recevez nos dossiers exclusifs