Les premières grosses vagues de chaleur caniculaire de 2019 sont attendues pour le début de la semaine prochaine et pourraient s’étendre jusqu’à la fin de la semaine. Suite à quelques épisodes orageux sur certains département du territoire, la population doit se préparer à supporter des pic de chaleur pouvant monter jusqu’à 40°C.

La canicule 2019 arrive en France

Qu’est-ce que la canicule ?

L’été 2003 a été marqué par une vague de chaleur exceptionnelle entraînant de nombreux décès en France, la canicule se produit généralement sur plusieurs jours à la suite. De jour comme de nuit, les températures sont anormalement élevées. Ce phénomène est facilement détectable surtout si les nuits sont plus chaudes que d’habitude sur une période prolongée. La canicule représente un véritable danger pour la santé, notamment pour les personnes fragiles telles que les seniors. Il n’y a pas vraiment de températures ou de durées maximales qui peuvent déterminer le début d’une canicule, on remarque cependant que la canicule s’étend en général du 14 juillet au 15 août.

Le plan canicule

Mise en place depuis 2004, le plan canicule  consiste à informer et prévoir des actions dont le but est d’aider les personnes les plus touchées par le risque de mortalité suite à une trop forte chaleur. Les seniors sont inévitablement les personnes fragiles les plus concernés par ce phénomène, plus nous avançons dans l’âge et plus notre corps s’affaiblit et nos défenses immunitaires luttent de moins en moins face à des températures trop élevées. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de mettre en place un plan dans afin d’informer et protéger les personnes âgées. Le plan canicule est activé chaque année entre le 1er juin et 31 août, il est composé de 4 niveaux d’action.

  1. En premier lieu, il y a la “ vigilance verte “ qui consiste à réaliser une veille des conditions météorologiques et des températures, pour identifier une potentielle canicule.
  2. La “ vigilance jaune “ est la diffusion d’un message d’alerte contre la chaleur, lorsque la canicule a de forte probabilité de se produire dans les jours à venir.
  3. Lorsque les experts météo certifie l’apparition d’une importante vague de chaleur on parle de “ vigilance orange “. Les préfets des départements concernés active le plan pour renforcer le niveau d’information et instaurer les premiers gestes de prévention pour les personnes dites à risques telles que les seniors et les enfants. Pour pouvoir aider ces personnes concernées, les mairies ont une obligation de recenser ces derniers. Suite à cela, ces listes sont transmises à des associations et des services publics qui s’occupent de contacter les personnes pour savoir si elle se porte bien les jours de grosse chaleur. En cas de non-réponse au téléphone, la personne référente lors du recensement sera contactée à son tour. Enfin, les pompiers ainsi que le SAMU peuvent intervenir par la suite au domicile pour s’assurer que la personne ne soit pas en situation de danger. La vigilance orange prévoit également de prévenir les personne travaillant à l’air libre de prendre certaines précautions. Les refuges pour SDF font également le plein d’eau pour hydrater les sans-abris.
  4. Le dernier niveau du plan canicule est la “ vigilance rouge “ qui uniquement est activée par le premier ministre en cas d’extrême nécessité pour lancer un message d’alerte au niveau national. C’est un cas d’urgence qui est souvent dû à une pénurie d’eau potable ou bien la fermeture de nombreux établissements de santé.

Les effets de la canicule sur le corps

Faiblesse, étourdissement, maux de tête, et crampes, regroupent toutes les caractéristiques d’une déshydratation lorsque nous sommes exposés à des températures très élevées sur une longue période. En effet, en cas de canicule la chaleur peut avoir de graves conséquences sur le corps humain, augmentant le risque de mortalité pour les personnes dites fragiles. Les seniors sont les premières personnes à être touchées par ce phénomène et ils sont bien souvent mal informés de la répercussion que cela peut entrainer, ainsi que des solutions pour pouvoir agir et se protéger avant l’arrivée d’une vague de chaleur. Au fil des années, notre corps devient plus fragile et nos défenses immunitaires ne sont plus aussi solides qu’avant. Alors lorsque nous sommes exposés à une variation importante des températures, froid comme chaud, les seniors deviennent rapidement vulnérables. En général, les premiers symptômes pouvant apparaître pendant la canicule sont une fatigue anormale, une peau rougeâtre et chaude, des nausées et des migraines parfois même une perte de connaissance de l’individu. Le corps se sent agressé et doit lutter pour revenir à sa température saine, c’est à dire 37°. Dans le cas où nous nous retrouvons dans environnement chaud, sans possibilité de se rafraîchir, la chaleur de notre corps s’évapore par la respirations et la transpiration. En vieillissant nous transpirons moins, c’est donc la raison pour laquelle les seniors ont une température plus élevée que la moyenne pouvant atteindre un degré mortel.

Afin d’éviter tout problème de santé et protéger nos aînées, le plan canicule met en place des notices informationnelles dans le but de donner toutes les astuces pour préparer les seniors à la venue potentielle d’une vague de chaleur.

Comment se protéger des fortes chaleurs

Le plan canicule a pour objectif premier de préparer les personnes fragiles face à une forte vague de chaleur.

Pour cela, nous avons listé les principales actions à faire en cas de canicule :

  • Il faut en premier lieu, s’hydrater au maximum cela veut dire boire 1.5L à 2L par jour d’eau non sucrée.
  • Il faut éviter les boissons diurétiques comme le café, le thé et les sodas dans le but de maintenir une bonne hydratation. Car ce genre de boisson entraîne une évacuation continue et l’eau ne reste pas dans le corps.
  • En été c’est la saison des fruits qui regorgent d’eau tels que les pastèques ou les melons, il faut donc en profiter pour se réhydrater en mangeant des fruits frais. Notamment, cela peut apporter des vitamines et des minéraux en plus pour le bien-être de l’organisme.
  • Certains yaourts et fromages blancs sont riches en eau, les seniors peuvent donc en consommer sans modération afin de garder un bon niveau d’eau pour éviter la déshydratation.
  • En cas de canicule il n’est pas recommandé de consommer de l’alcool, surtout en extérieur exposé au soleil. En effet, l’alcool déshydrate l’organisme puisqu’il a le même effet qu’un diurétique en augmentant le débit d’urine.
  • Dans le but de redonner au corps des sels minéraux, il faut manger et boire en même temps.

Pour se rafraîchir, le plan canicule prévoit notamment des méthodes toutes simples pouvant être facilement réalisées par les seniors chez eux :

  • Il faut pour cela croiser des volets ou fermer des rideaux exposés au soleil pour éviter que la chaleur s’installe rapidement.
  • Les personnes âgées doivent vivre dans un lieux ventilé, pour cela il faut créer un courant d’air en laissant entrouvert certaines fenêtres