Exerçant comme libéral ou salarié, le kinésithérapeute peut se spécialiser dans un secteur spécifique en suivant des formations plus poussées. Pour cette raison, on entend aujourd’hui parler de kinésithérapeute pour pathologies infantiles, de masseur-kinésithérapeute, de kiné respiratoire ou de kinésithérapeute du sport. Il peut aussi acquérir des formations et expériences en ostéopathie.

Troubles traités par le kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est un professionnel qui vous aide à retrouver la mobilité après un traumatisme ou un accident. Spécialiste en rééducation, il aide à soulager le mal de dos, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires, le périnée après l’accouchement. Son aide peut aussi être importante pour ceux désirant perdre de la cellulite.

Il utilise des techniques manuelles pour réaliser des massages qui visent à renforcer les muscles du patient. Il intervient aussi au niveau digestif et au niveau cardiovasculaire en faisant usage d’appareils au cours des séances d’électrothérapie ou de pressothérapie.

Le kiné du sport aura pour but de soulager les entorses et aidera à la remise en forme. En esthétisme, la kinésithérapie aide à la relaxation du visage, au drainage lymphatique, en utilisant notamment le bain de boue.

Remboursement kinésithérapeute

Pour profiter de soins adéquats, plusieurs séances de kinésithérapie sont recommandées. Pouvant revenir cher, il est important d’adhérer à une mutuelle santé proposant la prise en charge de la kinésithérapie, car l’assurance maladie vous remboursera que partiellement vos frais de soin. Le taux de prise en charge proposé par l’assurance maladie pour une consultation chez le kinésithérapeute est de 60% du tarif de convention.

Pour trouver une mutuelle proposant un remboursement sur ce poste de santé, il convient de réaliser un devis comparatif de mutuelle en ligne. Ce service gratuit vous donne accès aux offres et aux différents tarifs proposés par différentes mutuelles.

Pour bénéficier d’un meilleur remboursement, privilégiez le parcours de soins coordonnés. Si vous consultez un kinésithérapeute hors parcours de soins vous serez moins bien remboursé par l’assurance maladie, et votre ticket modérateur, c’est-à-dire votre reste à charge sera plus conséquent.