Si la souscription à une complémentaire santé n’est pas obligatoire à titre individuel, l’État français fait aujourd’hui son maximum pour inciter les contribuables à s’inscrire à une assurance maladie. En effet, le système de sécurité sociale français ne peut pas absorber l’ensemble des traitements médicaux prescrits et effectués par les professionnels de la médecine et le déficit engendré par le système social français le met chaque année un peu plus en danger.

Seulement voilà, lorsque l’on souffre de maladie lourde, ou que l’on veut prévenir tout problème de financement des soins, il convient de souscrire aux bonnes garanties de mutuelle… Découvrons ensemble les garanties indispensables auxquelles souscrire en cas de maladie grave en nous basant sur la mutuelle MAAF  !

Souscrire à une mutuelle = sauver le système social français ?

Arrêt maladie longue durée

Ces vingt dernières années, les différents gouvernements français n’ont jamais cessé de mettre en garde les citoyens sur la fragilité sur système de sécurité sociale français. En effet, si a l’aube de la sécurité sociale, le système arrivait à absorber la majorité du coût des interventions médicales, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Depuis quelques années, le système est même déficitaire et accuse d’une dette de plusieurs milliards d’euros. Afin de limiter ce phénomène et endiguer la dette de l’État français, le gouvernement a promulgué plusieurs lois. S’il n’est pas obligatoire de souscrire à une complémentaire santé à titre individuel, les soins ne sont désormais plus remboursés à 100%. Les entreprises doivent quant à elles inscrire obligatoirement leurs salariés à une mutuelle d’entreprise.

Cette mutuelle d’entreprise est alors financée à 50% par l’employeur, le reste à charge étant pour le salarié. En bref, on peut dire que la souscription à une mutuelle est en passe de devenir la norme en France. Cependant, les garanties des complémentaires santé restent floues pour une majorité des Français et dans le cas de longue maladie, cela peut causer un lourd préjudice financier !

Comprendre le système des garanties de mutuelles !

Afin de mieux cerner le fonctionnement des mutuelles et autres assurances maladie privées, il faut commencer par comprendre la notion de garantie. En France, toutes les mutuelles ne se valent pas, elles proposent toutes des degrés d’assurance distincts et c’est pour cela qu’elles ne sont pas toutes au même prix.

Selon que vous ayez des besoins en soins ophtalmologiques ou des besoins en frais d’hospitalisation, vous ne paierez pas le même coût de mutuelle. Avant de choisir sa mutuelle, il convient donc de faire le bilan sur ses propres besoins en matière de santé et d’effectuer une veille afin de trouver quelle mutuelle correspond le mieux à vos besoins.

Quelles sont les garanties indispensables en cas de longue maladie ?

coût de l'imagerie médicale

Pour prévenir les cas de longues maladies, il convient de faire attention à certains types de garanties. Ainsi, si l’on prend le cas de la mutuelle MAAF, il faut veiller à ce que la mutuelle inclue une garantie de remboursement des frais d’hospitalisation, une autre de prise en charge des frais liés au transport en ambulance, mais aussi des garanties liées aux frais d’imagerie médicale.

Il faut savoir que l’usage d’un scanner médical, d’un appareil IRM ou d’un appareil d’échographie peut induire plusieurs milliers d’euros de frais par examen. Si la sécurité sociale en rembourse une part, elle reste minime et laisse à la charge du malade jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Lors de longues maladies, les médecins peuvent prescrire de type d’examens médicaux à plusieurs reprises et les frais médicaux peuvent alors atteindre des sommes astronomiques !

Recevez nos dossiers exclusifs